Ce site web ne supporte plus Internet Explorer 11. Veuillez utiliser un navigateur plus récent tel que Firefox, Chrome pour un meilleur affichage et une meilleure utilisation.

Étude de cas n° 19 : Suède : Légumineuses locales - collaboration dans l'ensemble de la chaîne de valeur

Groupe 4: Diversification par les cultures intercalaires, avec un accent particulier sur les légumineuses à grains

La culture de légumineuses à grains dans les systèmes de culture peut apporter plusieurs avantages agronomiques et environnementaux. En outre, les légumineuses à grains produites localement ont le potentiel d'augmenter le revenu des agriculteurs (prix plus élevé), de développer de nouvelles entreprises et de réduire l'importation de légumineuses à grains transportées sur de longues distances pour la consommation humaine en Suède. Malgré cela, les légumineuses à grains, à l'exception des pois jaunes et des haricots bruns, ne sont pas couramment cultivées pour la consommation humaine, et une grande partie des légumineuses et des produits à base de légumineuses vendus dans les magasins d'alimentation en Suède sont importés. L'objectif est donc d'engager et de renforcer les liens entre les différentes parties prenantes (agriculteurs, acteurs de la chaîne de valeur, conseillers, chercheurs, ONG, organisations de consommateurs, etc.) dans un processus participatif afin de trouver des moyens d'augmenter la production et la consommation de légumineuses à grains produites en Suède.

Quels sont les principaux problèmes qui sous-tendent l'émergence de l'étude de cas ? L'intégration des légumineuses à grains dans le système de culture actuel, à la fois dans le temps et dans l'espace, conduira à des systèmes plus diversifiés, susceptibles d'apporter des avantages agronomiques, économiques, environnementaux et sanitaires (pour les consommateurs). Malgré ces avantages, les systèmes agricoles actuels de la Suède sont fortement basés sur la culture de céréales en solitaire et sur des intrants externes. En outre, une grande partie des légumineuses et des produits à base de légumineuses vendus en Suède proviennent de pays lointains qui sont transportés sur de longues distances.

Comment le problème est-il traité et quels sont les acteurs concernés ? L'équipe chargée de l'étude de cas est composée d'acteurs dévoués et motivés qui souhaitent promouvoir les légumineuses à grains produites localement, principalement pour la consommation humaine, sans oublier les sources de protéines pour l'alimentation animale. Grâce à une série d'ateliers communs et à d'autres formes d'interaction (téléphone et rencontre personnelle), les participants identifient les obstacles et les opportunités, formulent la vision et la mission de l'étude de cas, élaborent des plans d'action et s'engagent activement dans l'adoption et la diffusion des objectifs de l'étude de cas.

L'équipe chargée de l'étude de cas est actuellement composée de conseillers, d'agriculteurs, de chercheurs (de trois instituts), de deux sociétés de commerce de légumineuses à grains (Nordisk Råvara et Kalmar Ölands Trädgårdsprodukter), d'un magasin local de la coopérative alimentaire (Matkooperativet Helsingborg), d'une organisation environnementale à but non lucratif (la Société suédoise pour la conservation de la nature) et d'un consultant en alimentation. L'équipe chargée de l'étude de cas s'efforce constamment d'inclure davantage d'acteurs et, au fur et à mesure de sa progression, l'équipe va s'agrandir.

Solution étudiée Il existe un intérêt mutuel entre les différents acteurs pour une collaboration et l'établissement de liens plus solides. L'établissement de liens entre les acteurs de l'étude de cas sera important pour le développement des entreprises de légumineuses, pour la communication des résultats de la recherche et du développement, et pour la motivation et la sensibilisation des consommateurs et des décideurs politiques.

Résultat escompté Notre vision est que dans 10 ans, dans la plupart des repas, consommés à la maison ou à l'extérieur, les gens apprécieront les saveurs des légumineuses à grains produites à proximité.

Cet objectif sera atteint grâce à un lien étroit entre les différentes parties prenantes (universités, acteurs de la chaîne de valeur, consommateurs et organisations environnementales, experts culinaires, médias publics et décideurs politiques) qui œuvrent en faveur d'une augmentation rapide de la production et de la consommation de légumineuses à grains produites en Suède.

Pertinence par rapport aux objectifs de DiverIMPACTS L'étude de cas implique diverses parties prenantes (dans la chaîne de valeur et dans la société) pour promouvoir la production de légumineuses à grains dans le système agricole suédois, qui est dominé par la culture de céréales en solitaire. Elle conduira à la contribution de plusieurs services et avantages environnementaux, développera des systèmes alimentaires locaux et renforcera les liens entre les différents acteurs de la société.

Contactez

  • Anita Gunnarsson, Hushållningssällskapet Skåne, responsable de l'étude de cas
  • Raj Chongtham, SLU, responsable de l'étude de cas